nous manquons de poètes techniciens