# 2001: A Space Odyssey – The Dawn of Man

###à l’aube:

#####Les germes de l’intuition esthétique.

On voit poindre l’intuition géométrique (logos) avec l’expérience esthétique primordiale (la rencontre catastrophique avec l’objet géométrique). La géométrie apparait sous la main; l’image n’arrive qu’ensuite (la lune ronde cadrée, comme si elle devenait disponible au yeux des bipèdes, le rectangle). La vue apparait.
La capacité à éprouver un sentiment esthétique comme condition nécessaire pour activer des capacités techniques (l’outil). Mise en lumière de l’outil par la capacité au singe de discerner des conséquence issues de causes. La courbe de la chute. Élever l’outil, la main au dessus du crâne, la chute, **le choc**, moment qui rompt *l’intuition* de la technique, par la démolition, l’explosion du crâne de vache. Au moment du choc, activation du prométhéisme humain. Capacité à discerner, dans un geste esthétique outillé, technique. L’intuition rompue par l’expérience; la capacité de former des choses par des techniques.

le sentiment esthétique — discernement, voir l’existence d’un objets aux propriétés géométriques évidentes. (la main)
L’aube

*On voit poindre l’hubris au crépuscule.*